Créations

Comment j’ai relooké ma veste noire

23 octobre 2016

Je ne sais pas pour vous, mais quand j’achète une veste, il n’est pas rare de voir la doublure craquer avant la fin de sa 1ère saison. Généralement, après m’être obstinée à la porter quand même quelques temps, je finis par la jeter ! Ouh là là, pas bien !!! Mais cette année, c’est terminé. J’ai rangé mon placard, trié mes affaires, suivi  tous les conseils des grands gourous du rangement ( je ne sais pas comment on faisait avant ?). Et là voilà, ma veste noire indémodable, made in France, 100% laine que je porte inlassablement depuis plusieurs hivers et dont la doublure a craqué à plusieurs endroits. Cette veste je l’aime d’amour ! Je peux m’en acheter d’autres (et d’ailleurs j’en ai d’autres!) mais celle là, je n’arrive pas à m’en lasser.

Alors, comme en ce moment, les dieux de la création couturesque ne sont pas trop avec moi…rien de tel qu’un petit exercice technique pour se challenger un peu. J’avais acheté chez Natacha, il y a bien 2 ans, ce coupon de tissu orange façon brocard indien bien décidée à en faire un déguisement pour Miss Mi…Bon, résultat, il est toujours dans mon placard à tissus et la miss n’a plus  du tout envie de se déguiser en princesse indienne comme prévu initialement. Il va être parfait pour ma doublure.

relooking-vu-de-dos

J’ai commencé par découdre la doublure de ma veste, puis ensuite chaque morceau, un à un. Ce n’est pas le plus rigolo, mais cela se fait très facilement. J’ai ensuite découpé tous les morceaux dans mon tissu et je les ai assemblés en laissant une ouverture sur une couture du côté. Il n’y a pas besoin de surjeter les morceaux (pratique…mais bon sur ce type de tissu, ça n’aurait pas été du luxe, ça m’apprendra à faire ma feignasse)

une doublure indienne orange pour relooker ma veste noire

Il faut ensuite coudre tout le pourtour de la veste endroit contre endroit, retourner par l’ouverture laissée sur le côté, et fermer par une couture à la main. Je suis assez fan du résultat, ma veste a repris un petit côté punchy, exactement ce qu’il me faut pour affronter les hivers rigoureux de ma capitale des Alpes !

doublure-lumineuse

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  • Répondre lesboeufbrakoatokyo 16 mars 2017 à 10:43

    Très très chatoyant ! Ca donne du peps à ce classique de nos gardes robe. Super réussi en tout cas

    • Répondre 53 sous les toits 16 mars 2017 à 13:58

      Merci beaucoup ma Karine…

  • Répondre Perlipopette 24 octobre 2016 à 17:13

    Wahou !!!! Elle est sublime !!! Franchement J’adorrre !!!! Super belle

    • Répondre 53 sous les toits 24 octobre 2016 à 20:46

      Merci ma Perlipopette, tu vois on est dans nos couleurs !

  • Répondre fatet christine 23 octobre 2016 à 21:52

    heureusement que tu as gardé le tissu il attendait ta veste et j’ai adoré quand tu as parlé des pros de rangement : comment on faisait avant ?? mais oui mais c’était avant !!

    • Répondre 53 sous les toits 23 octobre 2016 à 22:15

      oui avant les enfants et le job et la vie……mais tu vois, même si ce n’est pas trop bien rangé, on trouve toujours du temps pour faire autre chose !!

  • Répondre Delphine 23 octobre 2016 à 20:28

    J’adore la doublure j’ai aussi une veste la doublure est encore bonne mais elle aurait un nouveau look j adore ton idée

    • Répondre 53 sous les toits 23 octobre 2016 à 22:14

      tu vois, tu n’as plus qu’à …

  • Répondre Chantal Lemmens 23 octobre 2016 à 19:16

    Superbe! J’adooore!

    • Répondre 53 sous les toits 23 octobre 2016 à 19:57

      Merci Chantal, ça me touche beaucoup

  • Répondre CoLine 23 octobre 2016 à 18:18

    Bravo. C’est trop beau. Elle donne vraiment envie d’être portée. Même si c’est une doublure (et donc à l’intérieur), elle fait précieuse et unique.

    • Répondre 53 sous les toits 23 octobre 2016 à 19:57

      C’est ce qui fait son charme, unique jusque dans la doublure! Merci CoLine.

    Laisser un commentaire